Se balader en Sardaigne - Sardaigne de Silvia

Sardaigne de Silvia
Aller au contenu

Menu principal :

La Sardaigne
Se balader en Sardaigne
Nurra région Sarde
Nurra
La partie du nord-ouest Sardaigne s’appelle Nurra et comprend aussi l’île Asinara, un petit paradis naturel et Parc national, mais elle a vécu des phases différentes pendant les derniers deux siècles. Jusqu’à la moitié du XIX siècle elle était habitée par des bergers et des pêcheurs, puis est devenue une zone de quarantaine, puis une colonie pénale et pendant le XX siècle une île prison, surnommée l’Alcatraz d’Italie. Aujourd’hui le Parc nationale île Asinara est réputé pour les ânes aux yeux bleus et au poile blanc, pour la transparence des eaux, pour avoir un des cabinets médicaux pour soigner les tortues marines (caretta caretta). On peut rejoinder l’île en bateau, pour des excursions extraordinaires.
Le terroir de Nurra est très fertile et on y trouve des cultures de légumes, de fruits et d’oliviers.  C’est auprès d’Alghero que se trouve la plus grande cave viticole de Sardaigne, “Sella e Mosca”, destination idéale pour connaître la production du vin en Sardaigne. Un autre endroit magnifique est la zone de Capo Caccia (Cap de la chasse), aujourd'hui une réserve naturelle : paysages préservés, sites archéologiques, falaises calcaires sur la mer, grottes karstiques, plages réputées comme celles du Lazaretto, des Bombarde et celle de Dragunara. À Porto Torres, un des ports les plus importants de Sardaigne, il y a des vestiges remarquables d’époque romaine.
Sassari est la deuxième ville de Sardaigne et ville Universitaire. Alghero, ville d’origine Catalane, est charmante pour son centre historique encore entouré par les remparts et la belle plage de 5 km de long.

Région Barbagia Sardinia
Barbagia -  “La Barbarie”
Barbagia est le nom de la région montagneuse qui se trouve au centre de l’île et comprend le massif du Gennargentu, le Supramonte et plusieurs villages caractéristiques. Il s’agit d’une zone de plus de 1300 km2 idéale pour tous ceux qui aiment la montagne, l’escalade, les randonnées, la spéléologie et en général pour ceux qui préfèrent s’écarter des côtes les plus fréquentées. Le massif du Gennargentu est encore caractérisé par des chaînes liège, des chaînes vertes, des rouvres et par une végétation plus particulière qui comprend le genévrier, le myrte, les ifs, le houx, les amandiers et une faune variée : les daims, les sangliers, les lapins sauvages, les faucons, l’aigle.
La Barbarie a des paysages différents : une zone calcaire et karstique le Supramonte, les vallées escarpées de ses fleuves, les pâturages vers Ollolai e Fonni. Pendant des siècles le seul métier possible été celui du berger, mais récemment à cause d’une économie qui change, les plus jeunes quittent la montagne pour chercher un travail différent sur les côtes ou en Italie continentale soit à l’étranger. Cependant on y voit encore des dizaines de troupeaux de moutons. La partie centrale de Sardaigne est celle qui a maintenu plus qu’ailleurs ses traditions, parce que la plupart de conquéreurs ne l’a pas conquise en sachant qu’il n’y avait pas grand-chose à exploiter. Le nom Barbagia vient de Barbars, appellation donnée à ses habitants par les Romains, qui les avaient exclus de leurs conquêtes ; « Barbar » égal à « étranger » à la domination romaine”.
Encore actuellement pendant le Carnival ses habitants se déguisent avec des masques effrayants en bois et des fourrures d’animaux pour souhaiter la présence de l’animal à la moantagne : la seule resourse pour la survie. Visitez à Mamoiada le Musée du masque de la Méditerranée pour mieux comprendre sa signification. L’isolement de la région, pendant les années passées, avait engendré le phénomène du banditisme, en se trasformand avec le développement côtier en criminalité organisée pour le kidnapping. Heureusement les deux phénomènes sont devenus partis de la légende d’autrefois ; les produits typiques de la Barbagia sont aujourd’hui le vin rouge Cannonau (similaire au Grenache), le fromage au lait de brebis (Pecorino) et le cochon de lait rôti.


Est Sardinia
Ogliastra, La Région au centre-est

La ville d'Arbatax est née comme petit port sur la côte centre orientale de Sardaigne dans la baie Bellavista et, après les villes de Tortolì et Lanusei, est la plus importante de la région. Le nom prend son origine de la langue arabe utilisée pour appeler la quatorsième tour côtière en partant de Cagliari. Les alentour d'Arbatax sont jolis et le granite rose foncé-orange qui caractérise le paysage offre un contraste remarquable avec la couleur turquoise et la transparence des eaux de mer. N’oubliez pas d’aller voir" les rochers rouges d'Arbatax", juste à côté du port et reconnues monument naturel.

La plaine d'Arbatax et Tortolì est entourée par un éventail de montagnes qui l’ont protégée et isolée pendant les siècles passés. Les villages en effet gardent encore pas mal de traditions d’autrefois.
À 3 Km d'Arbatax il y a une autre tour qui s’appelle San Gemiliano et avec une promenade de 30 minutes on peut rejoindre la tour du phare qui offre une vue magnifique sur toute la baie. Certaines plages parmi les plus fréquentées de la zone sont porto Frailis et Orrì. L’élevage de moules dans l’étang de Tortolì est devenu récemment une belle activité rentable et gourmande.



Muravera
Costa Rei
Costa Rei se trouve à 50 Km de Cagliari, le chef-lieu de Sardaigne. Sa renommée est due aux plages magnifiques, et aux étangs où s’arrêtent des espèces différentes d’oiseux. Costa Rei est aujourd’hui une Réserve naturelle, mais elle a aussi bien tout le nécessaire pour organiser une vacance inoubliable : des logements divers, des magasins, possibilité d’excursion en bateau, faire des randonnées, de la plongée ou du wind surf. Aux alentours il ne faut pas manquer de visiter Villasimius, qui avait une ancienne forteresse et a aujourd’hui un vaste choix de magasins de souvenirs, de restaurants et de glaciers.
Pour les passionnés de nature la vallée du fleuve Flumendosa offre un paysage remarcable, surtout quand les lauriers roses sont en fleurs. Cala Pira, une petite plage à la forme arrondie est dominée par une des tours espagnoles qui dominent la côte sarde, tandis que à côté de Piscina Rei se trouve un site archéologique avec plus d’une vingtaine de menhirs. En général Costa Rei est idéal pour la nature et la détente, et si vous souhaitez vraiment de fair edu shopping important vous devrez arriver à Muravera soit carrément à Cagliari.


zone de Chia en Sardaigne
Pula et Chia
Pula se trouve dans le sud de Sardaigne à côté de l’ancienne ville de Nora. La zone est idéale pour les vacances en famille, mais aussi bien pour les passionnés d’histoire. Le centre historique de Pula est caractérisé par une architecture typique des campagnes sardes du XIX et XX siècles et dans ses alentours, à Santa Margherita de Pula, il y a une plage de 8 km de longue équipée avec tout le nécessaire pour des vacances magnifiques. Sous la belle pinède qui longe la plage se situent des appartements et des hôtels confortables. Le terrain de golf d'Is Molas, situé à quelques km de Pula est le plus important du sud Sardaigne. Près de Pula et reliées par la route et une belle piste cyclable et se trouvent les vestiges de l’ancienne ville de Nora : elle a été fondée par les Phéniciens au VIII siècle avant J.C.  et ensuite reconstruite par les Carthaginois et les Romains.
Nommée comme la ville la plus ancienne de Sardaigne elle a rendu aux archéologues une quantité importante d’objets conservés au Musée de Pula et au Musée archéologique national de Cagliari. La zone est aussi réputée pour ses légumes (petites tomates) et fruits (orangers, citronniers, figuiers) et bien sûr le vin. Encore plus au sud de Pula se trouve la zone touristique de Chia, réputée pour ses longues plages aux dunes de sable fin. Son administration depend de la Commune de Domus de Maria, mais les noms les plus connus sont ceux des plages comme, Tuerredda, Su Giudeu, Cala Cipolla. La zone commence avec le petit îlot de Cardulino et continue jusqu’au promontoire de Capo Spartivento. Les étangs qui se trouvent derrière les dunes de sable sont souvent occupés par les flamands roses qui trouvent ici un endroit idéal.

Sud Sardaigne
Sulcis et Iglesiente
Cette région de Sardaigne s’étend des villages de Buggerru et Nebida au nord jusqu’à Chia au sud et comprend aussi les îles S. Antioco (elle est maintenant reliée à la Sardainge par un pont) et S. Pietro (avec des traditions genoises comme le patois et la pêche au thon). Le sud-ouest de Sardaigne est riche de minéraux et célèbre surtout pour le charbon, le cuivre et le zinc. La zone a connu son majeur développement vers la fin du XIX- début XX siècle quand une loi avait changé le droit de propriété sur la terre en reconnaissant la propieté seulement à la partie plus superficielle et en laissant le reste à l’État qui pouvait le donner en concession pour l’exploitation. Les mines désormais sont fermées mais certaines peuvent être visitées avec des services guidés et souvent les guides sont des anciens mineurs. Une zone très intéressante et unique est la mine de Masua avec porto Flavia. Il s’agit de deux couloirs parallèles creusés dans la montagne et reliés par des tunnels verticaux. Les minéraux arrivaient au couloir supérieur pour descender à travers les tunnels verticaux sur un tapis roulant qui les transportaient jusqu’à l’extérieur de la montagne à falaise où les navires pouvaient accoster pour recevoir la cargaison. Il s’agit d’une idée révolutionnaire réalisée en 1924. Face à la falaise se trouve un énorme rocher mieux connu comme « Pan di Zucchero » (pain de sucre), inscrit comme monument naturel par la région Sardaigne. Un autre site à visiter est Buggerru, un petit village d’ex-mineurs qui conserve des bâtiments utilisés pour laver et sélectionner les minéraux avant de les embarquer. Le Sulcis est très important pour ses réperts archéologiques, comme les Domus de janas de Montessu, les vestiges de la ville carthaginoise de Monte Sirai ou le temple de Antas. Le Région est en outre de plus en plus appréciée pour ses plages, comme celles de porto Pino avec 4 km de plage blanche, Capo Pecora, caractérisé par du sable blanc et entouré par de belles falaises, ou Portixeddu.
Gallura
Gallura est le nom de la région granitique située au nord est de Sardaigne. Elle est parmi les plus connues de l'île grâce à la Costa Smeralda, à l'archipel de la Maddalena et au vin locale Vermentino D.O.C.G.. De plus à Olbia il y a un port pour les ferry et un aéroport international pour vols charter ou réguliers. Olbia se trouve devant l'île Tavolara et est célèbre pour l'élevage de moules utilisées dans des recettes locales. Les villages de Porto Cervo et Porto Rotondo sont un impératif pour la Jet Set internationale qui arrive avec le yacht ou l'avion personnel et la Côte d'Emeraude (Costa Smeralda) est une des destinations estivales parmi les plus prestigieuse de la Méditerranée souvent comparée à la Côte d'Azur ou à Monaco.
La Gallura est aussi célèbre pour les grands rochers en granite sculptés par le vent, la pluie et les millions d'années et est riche de monuments archéologiques qui remontent à l'âge du bronze ; parmi les plus connus les Nurages La Prijona et Albucciu, les tombeaux des géants de Su Monte e s'Abe et Coddu Ecchiju, ou le puits sacré de Sa Testa.
Dans les terres il a y des forêts de chênes liège et la production de liège est très importante pour l'économie de la région.
Le port de Santa Teresa au nord garantie les liaisons avec la Corse et le Parc National archipel de Maddalena est souvent nommé les Caraïbes Méditeranéens pour la couleur cristalline de l'eau de la mer et les plages au sable blanc. Une vraie destination incontournable !
Nurra région Sarde
Silvia Ricco - Olbia - Sardaigne - Italie
Tel. +39 348 2603892
Retourner au contenu | Retourner au menu